Animal cherche compagnie

La diffusion de cette émission est terminée.

Adoption

Comment bien choisir son éleveur avant d’adopter

Comment bien choisir son éleveur avant d’adopter

Clélia Sakta 25 Mars 2015

Chaque année, plusieurs chiots se retrouvent abandonnés ou destinés à l’euthanasie à cause d’adoptions irréfléchies. Parce qu’ils développent des problèmes de comportements, des problèmes de santé génétiques ou simplement parce qu’ils n’ont pas la grosseur ou la morphologie prévue, ces animaux sont abandonnés par leurs propriétaires.

Avant d’adopter, il est primordial de bien réfléchir et de choisir son éleveur afin d’éviter de mauvaises surprises.

Une première visite s’impose!

Il est recommandé de rendre visite à l’éleveur, une fois minimum, avant l’adoption. Lors de cette visite, portez attention aux éléments suivants :

·       La transparence de l’éleveur : méfiez-vous de l'éleveur qui dit ne pas pouvoir vous faire visiter. L'éleveur sérieux doit être disposé à vous montrer tout son élevage afin que vous puissiez évaluer les conditions de vie des chiots. De plus, vous devez rencontrer la mère des chiots pour avoir une idée du caractère de ses petits ainsi que la grosseur qu’ils pourraient atteindre. Le père sera rarement disponible lors de la visite, mais il serait idéal de questionner l’éleveur sur le caractère et la grosseur de ce dernier.

·       Le nombre de races élevées à cette adresse : il est préférable de choisir un éleveur qui élève par passion. Un éleveur sérieux aura rarement plus de 2 races dans son élevage.

·       L’intérêt que l’éleveur vous porte : parce que les éleveurs sérieux sont des gens passionnés, ils seront aussi sélectifs que vous, sinon plus, dans le choix des familles candidates à l’adoption.

·       L’apparence du  chiot : vérifiez que le chiot est propre, qu’il joue avec ses frères et sœurs et qu’il ne présente aucun signe de maladie comme les yeux ou le nez qui coulent. Votre futur petit compagnon doit être en pleine forme!

La nécessité des documents officiels

Plusieurs documents devraient accompagner le chiot lors de son adoption. Au moment du départ, vous devriez donc avoir en main :

·       Le certificat d’enregistrement : l’éleveur doit vous remettre la version originale! Le certificat d’enregistrement délivré par Le Club Canin Canadien attribue un numéro unique associé à un tatouage ou une micropuce.

·       Le carnet de santé : au moment de son départ, le chiot devrait avoir reçu ses premiers vaccins et vermifuges, en plus d’avoir été examiné par un médecin vétérinaire. Il est donc normal que l’on vous fournisse déjà son carnet de santé.

·       La certification de santé : parfois, lorsqu'il s'agit d'une race en particulier qui peut développer des maladies ou des problèmes typiques chez cette race (comme la dysplasie de la hanche), l’éleveur peut avoir recours à des tests démontrant que les parents sont exempts de certaines maladies génétiques et vous fournir les preuves de ces examens.

L’importance des garanties de santé

Un éleveur professionnel et éthique connaît les normes de conformité de la race et les maladies héréditaires spécifiques. Il sélectionne avec soin les meilleurs reproducteurs et se soucie de la bonne évolution du code génétique. Pour cela, une garantie standard offerte par l’éleveur devrait inclure une couverture sur les maladies virales et sur les maladies génétiques et congénitales (pour les problèmes aux yeux et aux hanches, et pour les autres défauts héréditaires).

En dehors du cadre des éleveurs, les SPCA et les refuges rassemblent aussi de nombreux chiens et chats, de race ou non, qui souhaitent ardemment rencontrer une famille aimante!

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires