Animal cherche compagnie

La diffusion de cette émission est terminée.

Soins

5 $ par jour pour bien prendre soin de votre chien

5 $ par jour pour bien prendre soin de votre chien

Dr Jean Sébastien Labelle 19 Mars 2015

La décision d'adopter un animal devrait toujours être prise après une bonne réflexion et jamais sur un coup de tête. En plus du temps et de l'amour que vous devrez lui consacrer quotidiennement, il faut aussi considérer l'aspect financier de la chose. En effet, en plus du prix de l'adoption, beaucoup d’autres frais sont à prévoir.

Frais annuels en général
L'AMVQ (Académie des médecins vétérinaires du Québec) a publié récemment une estimation des coûts à prévoir pour bien prendre soin de son animal. Selon l'AMVQ, afin d'offrir des soins de qualité à votre chien, vous devriez prévoir un budget annuel d'environ 2000 $. Cette estimation est pour un chien de grosseur moyenne (7 kg), car il peut y avoir des différences significatives de coûts pour l'alimentation ou pour certains médicaments dont le dosage est calculé selon le poids de l'animal. 

Chiots de 0 à 6 mois : coûts de départ et assurance médicale
Les dépenses de la première année se feront en général lors des premiers mois suivants l'adoption de vote chien. En effet, entre l'adoption et l'âge de 6 mois,  il faut prévoir 2 à 3 visites chez le vétérinaire et, les vaccins,  les frais de stérilisation, de vermifuges et d’identification (micropuce). Je recommande également de souscrire à une assurance médicale pour votre compagnon. Pour quelques dollars par jour, vous pourrez avoir l'esprit tranquille et ne pas être pris au dépourvu advenant un accident. L'avantage de souscrire rapidement à ces assurances est d'éviter toutes exclusions qui pourraient éventuellement survenir lorsque l'animal grandit. Les jeunes animaux sont également plus fragiles et doivent être vus plus fréquemment que les adultes, rentabilisant ainsi davantage les coûts de votre assurance.

Chiens adultes : la prévention avant tout
Pour un chien adulte en bonne santé, à moins de maladies, les frais vétérinaires seront davantage utilisés pour la prévention. Lors de l'examen annuel, votre vétérinaire pourra proposer les vaccins appropriés à votre animal ainsi qu'une prévention parasitaire. Un détartrage aux deux ans sera aussi idéal afin de maintenir une santé dentaire adéquate . À partir de l'âge de 5 à 7 ans, des examens plus approfondis incluant un bilan sanguin et une analyse d'urine seront aussi recommandés afin de diagnostiquer précocement l'apparition de plusieurs maladies gériatriques. 

Les coûts présentés par l'AMVQ illustrent un scénario idéal de prévention et incluent même une assurance médicale de base. Par contre, cette assurance ne couvre pas tous les frais médicaux en cas de maladie ou d'accident. Vous devrez donc souscrire à une assurance plus complète ou prévoir un petit budget en cas d’imprévu. L'AMVQ recommande de mettre de côté 5 $ par semaine à cet effet. 

Un budget à long terme : un choix gagnant
Il pourrait être tentant de réduire certaines de ces dépenses en diminuant la fréquence de certains soins préventifs ou en choisissant des options moins dispendieuses. Rappelez-vous cependant que les montants économisés à court terme engendrent souvent plus tard une dépense beaucoup plus importante et que l'économie espérée pourrait même impliquer une plus grande dépense, en plus d’avoir un animal qui ne sera pas au sommet de sa forme.

N'hésitez pas à discuter avec votre  vétérinaire   des différents soins proposés afin de bien comprendre les raisons et objectifs de chacune des recommandations. Une bonne communication est essentielle pour garder votre un animal en bonne santé tout en  favorisant la satisfaction du propriétaire. 

 

Les tarifs indiqués sont basés sur le guide tarifaire suggéré 2015 par l'AMVQ en 2015 en pratique des petits animaux.

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires